Nos Guides

Maroc : La route de l’Argan

La fabrication de l’huile d’argan est une tradition de la population Berbère. Les processus de fabrication sont ancestraux et demande beaucoup de temps. Voir et comprendre la fabrication de ce produit si renommer dans le monde est un passage indispensable quand on visite la région.

L’huile d’argan ?

L’huile d’argan est fabriquée grâce aux fruits de l’Arganier. L’arganier est un arbre endémique du Maroc, de 8 à 10 m de haut, très résistant à la sécheresse de la région et qui vit entre 150 et 200 ans. Il se distingue par une silhouette spécifique : la cime de l’arbre est large et arrondie, le tronc est court et noueux, aux formes entrelacées et les rameaux plein d’épines.

Où se situe la route de l’argan ?

La route de l’argan se situe aux abords d’Essaouira. Vous trouverez de nombreuses coopératives dans les 30 km autour de cette ville.

Processus de fabrication

Produire de l’huile d’argan est loin d’être simple. C’est un travail long et pénible. Voici le processus de fabrication.

Ramasser les fruits

Il faut tout d’abord ramasser les fruits de l’arganier. Il y a deux méthodes pour cela :

Méthode 1 :

Les fruits sont récupérés par les femmes Berbères en les faisant tomber dans des filets.

Méthode 2 :

Une autre manière consiste à récupérer les noyaux dans les excréments des chèvres qui ont préalablement mangé la pulpe de noix d’argan.

Les chèvres ne sont pas mis de force d'ans l'arbre. Elles aiment grimper et y vont volontairement.
Chèvres dans l’arganier
Les chèvres montaent aisément dans l'arbre
Chèvres dans un arganier

    Sécher les fruits

    Il faut ensuite faire sécher les fruits au soleil pour faciliter leur épluchage.

    Récupérer le noyau

    Pour préparer l’huile d’argan, il faut tout d’abord séparer la pulpe et le noyau de la noix. Ce processus nécessite de l’attention et un coup de main car il ne faut pas altérer le noyau.

    Les femmes travaillent parterre
    Séparation de la pulpe du noyau

    Une fois dépulpés, les noyaux sont à leur tour concassés à l’aide d’un marteau et d’un pilon. L’objectif étant de les écraser afin de conserver les amandons. Cette étape est extrêmement difficile car les noyaux sont robustes contrairement aux amandons à l’intérieure, très fragile. Il est impératif de les garder en bon état tout en brisant le noyau.

    Étape délicate du procéssus
    Casser le noyau, à l’aide d’un pilon, pour en récupérer l’amandon

    Une fois que l’amandon récupéré, il faut procéder au concassage à la meule de pierre. La pâte obtenue est ensuite malaxée, puis pressée pour en extraire l’huile, qu’il faudra ensuite filtrer.
    La pâte devient du savon noir et le liquide la fameuse huile d’argan.

    Ces étapes sont difficiles physiquement.
    La femme de gauche tourne la meule pour concasser. Celle de droite malaxe la pâte pour récupérer l’huile.

    Différence entre l’huile alimentaire et huile cosmétique

    Huile alimentaire

    Dans le cas de l’huile alimentaire, la graine d’arganier (appelé amandon) est torréfiée. Ce travail long et pénible est traditionnellement réservé aux femmes berbères des villages.

    Huile cosmétique

    Dans le cas de l’huile cosmétique, la graine est concassée sur la meule de pierre directement.
    Pour produire manuellement 1 litre d’huile, il faut des heures de travail et environ 2,6 kg d’amandon.
    L’amandon est minuscule, c’est à peine l’équivalent en taille d’une demie amande épluchée. C’est pourquoi l’huile d’argan est aussi chère.

    Estimation du prix :

    Compter au moins 250 Dh (23€) pour un litre d’huile de qualité. En dessous, vous risquez d’acheter une huile coupée, de mauvaise qualité.

    Vertus et qualité de l’huile

    Il s’agit d’une huile réputé comme étant exceptionnelle, aussi bien pour ses vertus culinaires que cosmétiques.

    Huile cosmétique :

    Elle a des vertus contre la peau sèche, l’acné, un effet revitalisant sur la peau, les cheveux et les ongles. On lui attribut de nombreux bienfaits.

    Huile alimentaire :

    Outre ses vertus anticholestérol et vitaminique, l’huile diminuerait les risques de maladies cardio-vasculaires. Elle serait également efficace sur les brûlures, les dermatoses, et les rhumatismes.

    Quelle coopérative visiter ?

    Il y a de nombreuses coopératives existantes autour de la ville d’Essaouira. Pour les personnes en situation de handicap moteur, et particulièrement les personnes en fauteuil roulant, Itinéraire Bis a testé la coopérative Marjana.
    Cette coopérative est accessible car elle est de plain pied. Cependant, il y a des cailloux dans la cour, ce qui rend difficile la circulation en fauteuil roulant, entre les bâtiments.

    site : cliquez ici

    Prix : Les prix pratiqués dans cette coopérative sont un peu chers, et pas abordable pour toutes les bourses. Les produits que vous y trouverez sont de qualités. Il n’y a aucune obligation d’achat.
    Les produits que vous trouverez sur le site internet sont plus chers que sur place.

    L’huile d’argan, comme vous l’avez constaté demande une fabrication longue et difficile, d’où le prix. La demande mondiale est de plus en plus forte, ce qui explique aussi l’augmentation des prix pratiqués.

    Les coopératives font vivre des femmes dans des secteurs souvent isolés où le travail se fait rare. Ce travail permet à des femmes d’avoir accès à un emploi et nourrir leur famille.

    N’ayant pas de point de comparaison avec d’autres coopératives, ils nous est difficile de vous dire si les prix sont beaucoup plus important qu’ailleurs.

    Arnaques

    Attention les arnaques sont importantes dans ce domaine. Méfiez vous des prix pratiqués dans certains endroits.

     

    Crédits photos : © Laura LIEVEAUX pour Itinéraire Bis

    Afficher plus

    Itineraire-bis

    Culture, tourisme et handicap L’association Itinéraire Bis (de loi 1901) a été créée en 2016. Son but est d’être un pôle ressource sur le voyage, le tourisme, la culture et les loisirs adaptés.

    Articles similaires

    Laisser un commentaire

    Bouton retour en haut de la page
    tristique adipiscing venenatis Nullam leo. ut id velit,