Pratique

Avion: contrôle des bagages

Itinéraire bis vous propose un point d’information sur les objets à ne pas prendre lorsque vous prenez l’avion. Cela facilitera votre accès à l’avion.

Le contrôle

À chaque fois que vous prenez l’avion, vous devez passer au contrôle des bagages. Il y a des objets à ne pas prendre et des connaissances à avoir afin de faciliter votre passage.

Les éléments à mettre sur le tapis

Le tapis permet de passer vos affaires dans des scanners. Il faut donc qu’aucun éléments ne perturbe le scanner pour détecter au mieux les objets interdits.

Les objets de nouvelles technologie avec batteries au lithium

Tous les objets contenant des batteries au lithium comme les ordinateurs, appareil photo, etc., doivent être sortis du sac et déposé dans un bac mis à votre disposition. Vous n’êtes pas obligé de les sortir totalement de leur étui, mais les sacs doivent être ouvert, pour passer au scanner.

Ils doivent cependant être en état de marche. On peut vous demander d”allumer vos appareils.

Les appareils médicaux

Les appareils médicaux, comme ceux pour les troubles du sommeil, doivent être en cabine. Vous devez le présenter au contrôle avec un courrier de votre fournisseur de matériel.

Les vêtements à retirer

On vous demande de mettre sur le tapis certains de vos vêtements :

  • chaussures
  • manteau
  • écharpes et bonnet
  • veste
  • pull ou gilet très épais.
  • vider vos poches
  • enlever votre ceinture
  • retirer tout objet métallique.

Les objets interdits ou limités

Tous les objets interdits sont signalés sur le site de la compagnie aérienne que vous prenez. (Couteau, aérosol, etc.) Vous les trouvez aussi dans les conditions d’utilisation de votre contrat de voyage.

Les liquides

Chaque voyageur peut emporter des liquides, pâtes et gels dans son bagage de soute. En revanche, il est limité en cabine.

Les règles à retenir sont les suivantes :

  • Maximum 1 litre
  • Dans un sac transparent (type sac congélation) de 20cm X 20 cm.
  • A noter, la plupart des marques de sacs ont décidé d’ajouter un petit logo avion pour dire qu’il est compatible (voir image)
  • Chaque contenant ne doit être inférieur ou égal à 100ml (ou 100g)
  • Pour les médicaments liquides (sirop…) ils doivent être transportés dans un sachet transparent à part et être accompagnés de l’ordonnance qui justifie qu’il ne peut être mis en soute.
A noter : On a tendance à perdre ou oublier beaucoup de choses quand on part en voyage car on change ses habitudes. Donc, pour le côté pratique, prenez l’habitude de faire de même avec tous vos médicaments et ordonnances. Ainsi ils ne sont pas dispersés et sont toujours à votre portée.
Chaque sachet de liquide d’un litre doit être mis sur le tapis en évidence.
Comment avoir un contenant d’un litre

Vous trouverez des sac à zip dans les supermarchés avec le logo de l’avion. Cela vous permettra de ne pas dépasser la limite autorisée.

La nourriture

En règle générale, vous aurez un repas ou une collation dans l’avion. Inutile donc de vous encombrer de nourriture à bord. Mais la plupart des compagnies à bas coût ne le proposent plus. Renseignez-vous avant de partir.

Avoir de la nourriture au débarquement

Pour certaines destinations, vous risquez de ne pas être autorisé à rentrer sur le territoire en possession de nourriture, il s’agit surtout de produits frais comme les fruits, les fromages et viandes (par exemple, USA, la Nouvelle Zélande, l’Australie, etc..). Pire, vous pourriez ne plus pouvoir obtenir de visa à l’avenir ! Vous trouverez les informations sur ce qui est autorisé/interdit sur les sites des ambassades.

Pour faire simple et ne pas gâcher 

Pas de nourriture dans vos bagages et si vous avez besoin d’en emporter, assurez-vous de ne prendre que le strict nécessaire. Vous seriez obligé de jeter le reste avant de quitter l’avion.

Alimentation des bébés

En aéronautique, est considéré comme bébé tout enfant de moins de 2 ans.

Vous pouvez emporter de l’eau dans les biberons nécessaires au voyage, pas plus. Pensez que l’eau des avions n’est pas potable et les bouteilles d’eau qu’ont les hôtesses n’ont pas toujours la mention « adapté à l’alimentation des nourrissons ». Soyez donc prévoyants !

Au contrôle, le biberon passera au scanner ou (plus rare, mais ne soyez pas étonné si cela vous arrive) on pourra vous demander d’en boire une gorgée.

Batterie au Lithium

Les batteries au lithium sont dangereuses en vol. Tous nos appareils en contiennent dorénavant, ce qui pose quelques problèmes aux compagnies (téléphone portables, appareils photos, etc.)

Il est interdit de monter à bord plus de 300 Wh de batterie lithium pour son fauteuil roulant et son matériel médical (assistance respiratoire, etc.).

Cette batterie doit être démontée du fauteuil roulant ou de matériel médical, isolé dans un sac et mis en cabine.

Tout le matériel médical mis obligatoirement en bagage cabine alourdit fortement votre bagage. Répartissez le poids avec la personne qui vous accompagne.

Des compagnies sont plus souples que d’autres sur ce point :

Certaines compagnies acceptent de prendre plusieurs batteries au lithium : une batterie de moins de 300 Wh et une de secours.

Les règles changent selon les demandes des voyageurs et la règlementation qui évoluent. Il faut donc régulièrement mettre à jour ses connaissances sur le sujet.

Autre batterie

Chaque compagnie a ses règles, regardez sur leur site internet et appelez-les pour avoir le maximum d’information.

Le reste des bagages

Nous avons dédié un article sur les bagages, si vous souhaitez en savoir plus : Cliquez ici

 

 

 

 

0 0 voter
Évaluation de l'article


Puisque vous êtes encore là...

Si cet article vous a aidé ou informé, laissez-nous vous demander une petite faveur.

Aidez-nous et soutenez nos actions en adhérent ou en faisant un don à Itinéraire Bis.

Aidez-nous et soutenez nos actions

Si chacun de ceux qui ont lu et apprécié cet article participe, le futur de itinéraire Bis ne pourra être que meilleur. Merci à vous !.


Afficher plus

Itineraire-bis

Culture, tourisme et handicap L’association Itinéraire Bis (de loi 1901) a été créée en 2016. Son but est d’être un pôle ressource sur le voyage, le tourisme, la culture et les loisirs adaptés.

Articles similaires

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Bouton retour en haut de la page
0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x
Lorem diam lectus sem, Donec felis vulputate, dapibus luctus