Pratique

Acceslibre, la plateforme citoyenne collaborative du Gouvernement

Acceslibre est une plateforme citoyenne collaborative, ouverte à tous, qui recense l’accessibilité des établissements recevant du public en France. Usagers, gestionnaires d’établissements et agents territoriaux peuvent contribuer et enrichir continuellement les informations.

Le Gouvernement français a missionné la mise en place de cette plateforme. Elle permet de regrouper les informations émises par la multitude de sites qui communiquent sur l’accessibilité des établissements recevant du public en France.

Une nouvelle base de données

Cette base de données a le potentiel de permettre de centraliser toutes les informations. Elle a un merveilleux atout : elle est officielle et créée par le gouvernement.

On attendait un regroupement d’informations

Comme beaucoup d’associations, Itinéraire Bis attendait un tel site. Nous regrettons la multitude de sites et d’informations, qui empêchent les personnes en situation de handicap de trouver rapidement des réponses concrètes à leurs problématiques d’accessibilités.

Trouver un restaurant, un bar, un hôtel, une bibliothèque accessible à son handicap reste encore difficile…

Cette action entre dans la volonté de tous de mettre en place des chaines de déplacements cohérentes… une merveilleuse nouvelle pour toutes les personnes en situation de handicap et toutes les associations qui œuvrent pour la prise en compte du handicap dans notre société.

Un site mais pas d’applications

Pour le moment, c’est un site internet qui se transformera peut-être en application smartphone.
Un site qui va évoluer au fil du temps…

Cette plateforme débute sa vie…

Sa mise en place est récente. Nous espérons que d’autres informations et éléments seront indiquées et pris en compte, notamment sur les prestations accessibles offertes par les établissements.

Les points forts et les points faibles de cette plateforme

Les points forts

  • Le questionnaire pour enregistrer un établissement est facile, rapide, avec des questions fermés
  • Les particuliers, utilisateurs, exploitants… vont pouvoir enregistrer des établissements, sur le même principe que toutes les plateformes collaboratives, en créant un compte.
  • Le site référence l’accessibilité du cheminement extérieur et l’accès jusqu’à l’accueil. La présence de toilettes adaptés est également indiqué (sans précision sur l’adaptation).
  • Cette plateforme est une aide dans le quotidien.
  • Les labels sont pris en compte (tourisme et handicaps, destination pour tous, etc)
  • Ces données vont ensuite servir aux plateformes de réservation en ligne. Ces métadonnées serviront comme support aux plateformes pour indiquer l’accessibilité de l’établissement.

Les points faibles

  • Seul l’accessibilité de l’entrée de l’établissement jusqu’à l’accueil est pris en compte. Il y aura donc toujours des démarches à faire pour savoir si on peut vraiment utiliser les prestations, selon son type de handicap.
    Par exemples :
    Vous allez dans un hôtel et votre chambre est au 2ème étage. Il est impossible, avec ce site de savoir si il vous est possible d’entrer avec votre fauteuil roulant dans l’ascenseur, ou si la chambre proposée est vraiment adapté à votre handicap.
    Vous voulez faire vos courses avec votre enfant sensible au bruit. Il est impossible de savoir si la musique dans le commerce est à un niveau sonore acceptable (problème récurent dans les commerces).
  • Pas de détails sur l’accessibilité des prestations offertes. Le point de vue des concepteurs : les établissements sont censés être accessibles aux yeux de la loi.
  • Les informations données manquent de précisions : hauteur des marches, tailles de l’ascenseur, adaptation présente dans les toilettes.
  • Ces données ont pour but de servir aux plateformes de réservation en ligne. Ces métadonnées serviront comme support aux plateformes pour indiquer l’accessibilité de l’établissement. Pourtant, on ne saura pas si la prestation est possible selon son type de handicap. C’est dommage ! On saura seulement si on peut entrer ou non dans l’établissement.
Autres informations :
Pas de prise en compte de la conformité de l’établissement. C’est un parti pris des concepteurs : il y a, par exemple, une indication du type de rampe (forte ou faible), mais pas de notions de pourcentage et de palier de repos.

En conclusion

Acceslibre a un beau potentiel. C’est une plateforme pleine d’espoir pour une uniformisation des données. Le travail est colossale, comme toutes les bases de données de ce type.

Nous sommes un peu déçus du manque de données (sur l’ensemble du bâtiment) et du manque de précision des données existantes (hauteur de marches, type d’ascenseur, etc). Les sites comme J’accède, handiplanet, etc. ont encore de beaux jours devant eux puisqu’ils donnent d’autres informations.

Le site

Vous retrouverez ce site : Cliquez ici

4.6 5 votes
Évaluation de l'article


Puisque vous êtes encore là...

Si cet article vous a aidé ou informé, laissez-nous vous demander une petite faveur.

Aidez-nous et soutenez nos actions en adhérent ou en faisant un don à Itinéraire Bis.

Aidez-nous et soutenez nos actions

Si chacun de ceux qui ont lu et apprécié cet article participe, le futur de itinéraire Bis ne pourra être que meilleur. Merci à vous !.


Afficher plus

Itineraire-bis

Culture, tourisme et handicap L’association Itinéraire Bis (de loi 1901) a été créée en 2016. Son but est d’être un pôle ressource sur le voyage, le tourisme, la culture et les loisirs adaptés.

Articles similaires

S’abonner
Notifier de
guest

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

0 Commentaires
Inline Feedbacks
voir tous les commentaires
Bouton retour en haut de la page
0
Vous avez apprécié cet article ? Merci de laisser un commentaire.x
()
x
Aller au contenu principal