Nos Guides

Londres : se déplacer

Le centre ville de Londres est bien desservis en matière de transports. Le “downtown”, comme dise les anglais, est accessible et bien aménagé quelque soit le type de handicap.

SOMMAIRE :

(Cliquer sur le menu à gauche pour vous rendre directement à le section désirée.)

  • Transport en commun
    • Bus
    • Métro
    • Les moyens de paiements des transports en communs
    • Autres moyens de transports urbains
  • Aménagements urbain

LES TRANSPORTS EN COMMUN :

VOUS VOYAGEZ AVEC DES ENFANTS :

Les enfants de moins de 11 ans voyagent gratuitement. Après 11 ans un ticket est nécessaire.

VOUS ÊTES EN SITUATION DE HANDICAP :

Les personnes munis d’une carte d’invalidité européenne ne paient pas les transports en bus à Londres. Cette disposition pourrait changer en décembre 2020, après les accord du Brexit. Pour les ressortissants des autres pays de mondes, renseignez vous auprès des points d’accueil et d’informations.

LES BUS :

Dans le centre de Londres, les bus sont 100 % adapté et pratique pour avoir accès à l’ensemble de la ville. Les rampes sortent du bus pour vous permettre de rentrer à l’intérieur. Les personnes en situation de handicap possédant une carte d’invalidité avec besoin d’accompagnement ne payent pas le bus. Seuls leurs accompagnateurs doivent payer leur trajet.

Bus Londres

Bus Londonnien

Sortie de la rampe

La rampe se déplie sur le trottoir pour que le pourcentage de pente soit plus faible 

Montée dans le bus

La montée se fait aisément

Place dans le bus

| Il n’y a plus qu’à vous installer sur la place dédiée

    LES MÉTROS :

    30 % des lignes de métro sont accessibles et adaptés aux personnes en situation de handicap moteur. Le plan du métro Londonien : télécharger

    Voici la liste des stations de métros accessible  : Télécharger

    LES MOYENS DE PAIEMENTS DES TRANSPORTS  EN COMMUN

    Vous avez plusieurs solutions pour payer les transports.

    DES TICKETS À L’UNITÉ :

    Que vous trouverez dans les bornes des gares et des métros.

    LES CARTES POUR LES TRANSPORTS DANS LONDRES:

    Il existe plusieurs cartes :

    La carte Oyster visitor card

    • Acceptée partout : vous pouvez l’utiliser dans tous les transports publics londoniens
    • Réutilisable et flexible – choisissez le montant du crédit dont vous avez besoin lorsque vous chargez sur une borne
    • 50% moins cher (exemple : un trajet en métro dans le centre de Londres coûte environ £2.40 avec une carte Oyster et £4.90 lors de l’achat de tickets à l’unité)
    • Gagnez du temps en la commandant avant votre arrivée : votre carte est prête, avec du crédit dessus et prête à être utilisée dès votre arrivée à Londres
    • Plafonnement des prix : voyagez autant de fois que vous le souhaitez, mais ne dépassez jamais plus de £7.00 par jour dans le centre de Londres, grâce au plafonnement
    • Sur présentation de la carte, vous pouvez profiter d’offres exclusives et des réductions dans divers restaurants et attractions (en théorie, nous n’avons pas trouvé d’endroit faisant cette réduction)
    • Les cartes Oyster peuvent être utilisées dans le Heathrow Express et le Gatwick Express
    • Vous pouvez récupérer l’argent mis en trop sur votre carte, lors de votre départ, si le montant est d’un minimum de 10£. Vous pouvez récupérer le montant dans les guichets du métro.

     

    Comment fonctionne-t-telle :

    Vous devez valider votre trajet en présentant votre carte sur la borne à l’entrée du bus.

    La carte Oyster Card :

    C’est la même chose que la précédente carte, sauf que :

    • Vous n’avez pas de réduction dans les restaurants et commerces
    • Les frais d’activations ne sont pas les mêmes
     Comment fonctionne-t-telle : Vous devez valider votre trajet en présentant votre carte sur la borne à l’entrée du bus

    La travel card :

    Qui vous donne un accès illimité à tous les transports durant 1 jour, 2 jours ou 7 jours.

    Comment fonctionne-t-telle :

    Vous devez valider votre trajet en présentant votre carte sur la borne à l’entrée du bus.

    RECHARGER ET TROUVER VOTRE CARTE :

    Vous pouvez acheter votre carte

    • Dans les bornes qui se situent dans le métro et dans les gares de Londres.
    • Directement sur le site de l’office de tourisme de Grande Bretagne. Dans ce cas, vous payer votre carte + un crédit directement dessus (différents crédits au choix). Elle vous sera envoyée par la poste, à votre domicile. Cela nécessite de s’y prendre bien en amont.
    • Dans les magasins Londoniens
    Prendre sa carte sur internet avant votre départ : cliquez ici Vous pouvez recharger votre carte dans :
    • n’importe quel station de métro
    • des milliers de boutiques à Londres (affichage à l’entrée de la boutique)
    • les gares
    Les Oyster Cards peuvent être utilisées pour :
    • Le métro de Londres
    • Les trains Overground et National Rail de Londres
    • Les bus de Londres
    • Les tramways du sud de Londres
    • Le Docklands Light Railway (DLR)
    • Le téléphérique de Thames (Emirates Airline)
    Vous pouvez également bénéficier d’une réduction de 10% sur les bateaux fluviaux Thames Clipper et Circular Cruise opérant depuis toutes les jetées de London.

    PAYER DIRECTEMENT DANS LE BUS :

    Les chauffeurs de bus ne prennent pas de monnaie mais vous pouvez payer directement avec votre carte de crédit en vous adressant au chauffeur.

    SITE DE LA VILLE DE LONDRES SUR L’ACCESSIBILITÉ DES TRANSPORTS : cliquez ici

    AUTRES MOYENS DE DÉPLACEMENTS URBAINS :

     LES TAXIS :

    100% des taxis de Londres sont adaptés pour accueillir une personne en fauteuil roulant. Tous les chauffeurs sont formés à l’accueil des personnes en situation de handicap. La formation des chauffeurs de taxi Anglais est l’une des plus difficile au monde. C’est une école de l’exigence.

    Pourtant vous avez deux types de taxis :

    • Les taxis avec la rampe intégrée aux véhicules. Vous trouverez le logo avec le fauteuil directement sur le taxi. Cela vous permet de bien les repérer.
    • Les autres taxis. Ils ont une rampe amovible dans le coffre mais sont vraiment beaucoup moins habitué à prendre en charge des personnes en situation de handicap.
    Pour faciliter votre monté, le chauffeur se gare souvent le long du trottoir pour sortir la rampe sur le trottoir. Cela permet d’obtenir une inclinaison de rampe moins importante.

    LES BATEAUX :

    Vous pouvez avoir accès au bateau croisière sur la Tamise qui sont entièrement accessible pour les personnes en situation de handicap vous trouverez tous les renseignements directement sur les sites des compagnies ou sur place.

    LES TROTTINETTES :

    Elles sont interdites dans Londres.

    LES VÉLOS :

    Vous trouverez des stations de vélos un peu partout dans la ville.

    L’AMÉNAGEMENT URBAIN

    L’aménagement urbain est fait de telle manière que toutes les personnes en situation de handicap peuvent déambuler dans les rues avec aisance.
    Handicap visuel : Les feux tricolores sont sonores et des bandes Podotactile permettent de traverser en toute sécurité les rues.
    Handicap moteur : Les trottoirs sont abaissés et large. Dans le quartier de Trafalgar Square, les feux tricolores valent à eux seul le détour. Cette place, représente la liberté et des symboles permettent de voir l’engagement de la ville pour une diversité affichée.

    Les feux tricolore :

    Vous avez un décompte visuel vous permettant de connaitre le temps qu’il vous reste pour passer. Un signal sonore vous indique quand vous pouvez traverser. Le boitier pour le passage ressemble à ça :

    Durant des manifestations, des festivals, les feux peuvent se transformer, comme cet exemple en juin 2019 (voir diaporama) :

      Aménagements spécifiques :

      Roxane BOESPFLUG

      Une succession de plans inclinés avec une différence de texture et de couleur pour palier aux dénivelés

      Une différence de texture pour prévenir de la fin du trottoir dans une zone de vitesse plus lente.

      Des bandes podotactiles pour les piétons, à chaque traversé de route. L’indication “Look Left” permet de prévenir les touristes qu’il faut regarder les véhicules qui viennent de gauche et non de droite, comme dans le reste de l’Europe.

        Crédits photos : © Laura LIEVEAUX et Roxane BOESPFLUG pour Itinéraire Bis


        Puisque vous êtes encore là...

        Si cet article vous a aidé ou informé, laissez-nous vous demander une petite faveur.

        Aidez-nous et soutenez nos actions en adhérent ou en faisant un don à Itinéraire Bis.

        Aidez-nous et soutenez nos actions

        Si chacun de ceux qui ont lu et apprécié cet article participe, le futur de itinéraire Bis ne pourra être que meilleur. Merci à vous !.


        Tags
        Afficher plus

        Itineraire-bis

        Culture, tourisme et handicap L’association Itinéraire Bis (de loi 1901) a été créée en 2016. Son but est d’être un pôle ressource sur le voyage, le tourisme, la culture et les loisirs adaptés.

        Articles similaires

        Laisser un commentaire

        Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

        Bouton retour en haut de la page
        elit. efficitur. Sed consectetur sit consequat. eget leo nunc
        Fermer