SÉNÉGAL

Ile de Gorée – © Laura LIEVEAUX

 

ACCUEIL :
Le Sénégal n’est pas un pays accessible aux personnes en situation de handicap, au sens où les français l’entendent. Mais c’est un pays plein de surprises, hospitalier, où tout est possible.
La population est accueillante : si vous êtes en difficulté, vous n’y resterai pas longtemps. Ils trouveront toujours une solution pour contourner votre problème.
Vivre au rythme de l’Afrique, de la population. C’est un peuple chaleureux et les paysages sont à couper le souffle.

Nous vous conseillons de partir en fauteuil manuel ou en fauteuil électrique léger et pliable.

DOCUMENT INDISPENSABLE : passeport (valable encore 6 mois, après la date de votre départ).

MEILLEURE PÉRIODE POUR PARTIR : De mi-octobre à mi-avril.

CLIMAT :
Pour ceux qui n’aiment pas la chaleur : La température de janvier et février correspond au printemps en France. La température maximal est en moyenne entre 25° et 28°. Elle peut descendre à 15° la nuit. Cette période est idéale si vous n’aimez pas la chaleur.
Pour ceux qui aiment la chaleur : octobre, novembre et décembre sont des mois où les températures peuvent être importantes. Juin à septembre = pluie, humidité élevé et grosse chaleur
Saison des pluies : il pleut surtout en juillet et en août.

DÉCALAGE HORAIRE :
Deux heures de décalage avec la France en été
Une heure de décalage avec la France en hiver

TEMPS DE TRAJET : 5H30

LANGUES PARLÉES : Français et le wolof sont les plus parlés. Vous trouverez d’autres langues :  le sérère, le poular, le mandingue, le soninké et le diola.

SITE SUR LE SÉNÉGAL QUE NOUS VOUS RECOMMANDONS :
http://www.au-senegal.com/

AVANT DE PARTIR :
Consultez du site suivant: http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/senegal/

VOUS SOUHAITEZ QUE L’ON VOUS ACCOMPAGNE :
Nous pouvons vous aider à organiser votre séjour au Sénégal. Vous hésitez à nous demander conseil, regardez les témoignages de ce qui nous ont fait confiance : http://itineraire-bis.eu/a-propos/ils-nous-ont-fait-confiance/

L’ARGENT :
La Monnaie est le CFA. Il s’agit de nos anciens Francs.
Aucune banque ne vous délivrera de CFA avant votre départ. Vous devez vous rendre dans une banque de Dakar pour faire votre changement de monnaie.
Certains hôtels proposent de vous faire le change, vous aurez souvent une commission plus importante.
Les cartes de crédits sont parfois acceptées dans les hôtels et lieu très touristiques (ex : Réserve de Bandia).

Nous vous conseillons de la monnaie européenne pour pouvoir faire des échanges. Certains commerces font le change. Les distributeurs ne fonctionnent pas toujours. Il faut souvent en essayer plusieurs pour pouvoir retirer de l’argent.
N’oubliez pas de prévenir votre banquier que vous partez à l’étranger.

La plupart des banques sont françaises. Vous trouverez des distributeurs dans toutes les villes touristiques. Commencez par en prendre au distributeur de l’aéroport. Il se situe à proximité de l’endroit où l’on récupère les bagages.

LES POURBOIRES :
Pas de coutume de pourboire au Sénégal. Mais si vous donner un pourboire pour le service rendu (à l’aéroport pour vous avoir porter vos valises, par exemples), les gens sont très content.
1000 FCFA (1,50€). Ils acceptent les francs CFA et l’Euro à l’aéroport.

LA NÉGOCIATION :
La négociation est normale au Sénégal. N’hésitez pas à tout négocier (commerce, taxi, vendeur de rue).
Les prix sont différents que vous soyez Sénégalais ou touriste lorsque vous souhaitez vous rendre dans un musée, un monument, prendre le bateau, etc. Donc ne vous en étonnez pas : nos salaires ne sont pas les mêmes.
Pour les taxis, demandez le prix de la course avant d’entrer dans le véhicule. N’hésitez pas à négocier.

A savoir : Donnez un prix, si il ne l’accepte pas, partez. Si il peut vous le vendre à ce prix, il va vous rattraper. Si le prix que vous proposez est trop bas pour lui, il ne vous le vendra pas.

Comment négocier :
On vous annonce un prix. Diviser la somme en deux, et après commencer à marchander.
Ex : on vous annonce 20 000 FCFA. Dites 10 000 FCFA. Et là, la personne en face vous diras 15 000 FCFA, etc… jusqu’à trouver un terrain d’entente.

Exemple de prix :
un bracelet : 250 ou 300 FCFA, maximum 500 FCFA

UN PAYS OU L’ORAL EST IMPORTANT :
Le Sénégal est un pays où la parole est importante. Quand on vous annonce un prix, ils n’ont qu’une parole.

LA SANTÉ :
AVANT DE PARTIR

Vaccins : 
– Le vaccin de la fièvre est jaune n’est pas obligatoire, mais fortement recommandés. Il ne peut-être établi que dans un centre habilité.
Pour trouver l’endroit où faire le vaccin de la fièvre jaune : http://solidarites-sante.gouv.fr/prevention-en-sante/preserver-sa-sante/vaccination-fievre-jaune
– Les vaccins de l’hépatite A et B sont recommandés.
Infos : Les vaccins ne sont pas entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Certaine mutuelle prenne en charge le complément.

Vous devez avoir votre carnet de vaccinations à jour, dans votre passeport pour pouvoir entrer au Sénégal. Le médecin de la consultation spécialisé pour la fièvre jaune vous le fournira. Vous pouvez demander à votre médecin traitant de compléter le carnet de vaccination pour être à jour.

Antipaludéen : le moustique apporte le paludisme
Consultez votre médecin, car il ne peut être délivré que sur ordonnance. Le Sénégal est une zone à risque. Un traitement doit être pris. Certaines saisons et certains endroits au Sénégal sont moins propice à la prolifération du moustique. Un complément d’anti-moustique pour les vêtements et la peau doit être mis pour éviter les piqures.
Bon plan : Vous pourrez trouver des antipaludéens moins chers dans les pharmacies discounts des grandes villes. En moyenne la boite coûte 50€ contre une 10zaine d’euro dans les pharmacies discount.

Médicaments :
Prendre vos médicaments, avec une ordonnance de votre médecin pour l’avion.
Prenez une trousse à pharmacie avec les indispensables :
– un antalgique (éviter l’aspirine)
– un médicament contre la diarrhée
– des pansements et une bande
– un désinfectant
Précautions : Indiquez au médecin vos médicaments lorsque vous prenez des anti-paludéens, pour éviter les contre-indications.

SUR PLACE :

Si vous avez un soucis sur place, allez voir un médecin dans une clinique. Vous en trouverez dans la plupart des agglomérations de moyenne et grandes importances. Les médecins Sénégalais sont formés pour la plupart en France. Vous ne verrez donc pas la différence entre un diagnostic de votre médecin traitant et un médecin Sénégalais.

Les médicaments au Sénégal sont des vrais. Vous n’aurez pas de soucis de faux médicaments comme dans certains pays. Les approvisionnements de médicaments sont fait par les laboratoires français.

Si vous avez un problème grave sur place, vous pouvez toujours demander un raptriement d’urgence à votre assurance (assurance pris en plus, ou une assurance liée à votre carte de crédit le propose). Il y a deux vols par jours qui retournent en France.

Risque de santé en Afrique : (à titre indicatif)
– La diarrhée peut-être dut à l’alimentation (eau et aliments souillées)
– Le paludisme, la fièvre jaune et autres maladies tropicales
– les parasites contenus dans l’eau et la boue (eau stagnante)

Moustiques :
Vous pouvez prendre deux types d’anti-moustiques :
– les anti-moustiques pour les vêtements, comme, par exemple : « insect écran spécial tropiques » ( utilisation > 12 ans)
– les anti-moustiques pour la peau, comme par exemple : « Moustidose lait répulsif » (utilisation < 30 mois)

La climatisation et les ventilateurs diminuent le nombre de moustiques.

Traitement naturelle contre les moustiques : « Le Ledum Palustre ». C’est un traitement homéopathique. En 5 CH, à raison de 5 granules, pris 15 jours avant votre départ et durant tout le séjour, votre odeur corporelle se modifie et vous évite les piqures de moustiques. Cela ne remplace pas les traitements antipaludéens, ni les produits anti-moustiques.

En cas de piqures de moustiques : vous trouverez des petits stick qui soulagent la douleur en pharmacie. Vous pouvez également prendre de l’homéopathie, « l’Apis Mellifica » 5CH, à raison de 5 granules en cas de douleurs.

LES ANIMAUX DANGEREUX
Il n’y a aucun animal dangereux dans les villes et sur la côte, aucun insecte dangereux, à part le moustique.
Les animaux le plus rencontrés sont les vaches, moutons, lézards, et dans le nord du pays, des dromadaires.

VÊTEMENTS :
Habillez vous comme vous le souhaitez (débardeur, robe, jupe) , osez ce que vous voulez. Le principal, c’est de prendre des vêtements légers car il peut faire très chaud à certaine période, et des vêtements un peu couvrant pour la nuit. Cela vous évite les piqures de moustiques et vous couvrir quand les températures baissent. Pour lutter contre le moustiques, vous devez vous prémunir de vêtements ample et à longue manche, de couleur primaire et naturelle. Les moustiques sévissent la nuit. Éviter la couleur noir qui attire les moustiques et le blanc qui attire les mouches.
Privilégiez les vêtements en fibre naturelles (coton, lin)

Chaussures : Vous pouvez mettre ce que vous voulez, à part si vous vous rendez en brousse. Dans ce cas, privilégiez des chaussures fermés (chaussure de marche) en évitant les matières synthétiques et plastiques. Vos pieds doivent être protégés de la boue (en saison des pluies), des insectes et des végétaux
Mettre des chaussettes.

LES INDISPENSABLES :
– Les lunettes de soleil .
– La crème solaire
– Le chapeau / la casquette
– Une lampe frontale ou une lampe portative
– Un foulard pour vous couvrir les bras et les épaules en cas de forte chaleur, pour éviter les coups de soleil.

ALIMENTATION : Vous pourrez déguster des plats Africains délicieux. Quelques exemples :
( photographie : © Laura LIEVEAUX )

FRUITS :

LÉGUMES :

CHOISIR UN RESTAURANT : pour choisir un restaurant, c’est la même consigne que partout dans le monde, choisissez celui où il y a le plus de monde à l’intérieur.

ATTENTION : CONSIGNES POUR PASSER UN SÉJOUR SANS DÉSAGRÉMENT – à titre indicatifs
Nous vous faisons une liste des précautions à prendre, mais les risques sont très limités si vous faites attention. C’est une question de bon sens.

Attention à l’eau stagnante : il est déconseillé de vous baigner dans les lacs. Risque de parasites : vous pouvez vous baigner en piscine et en mer.

Attention à l’eau que vous buvez : achetez de l’eau minérale et demander à déboucher vous même la bouteille.
Si vous demandez une boisson, demandez sans glaçons. Les glaçons sont à proscrire si ils ne sont pas fait à l’eau minérale. Dans la majorité des cas, ce n’est pas le cas.
N’achetez pas d’eau en sachet à des vendeurs de rue :  il y a un risque que ce ne soit pas de l’eau de source.

Eau de votre hébergement (robinet) : veillez à ce qu’il y est un filtre anti bactérien et un filtre antiparasitaires dans votre lieu d’hébergement. Sinon, nous vous conseillons de vous laver les dents à l’eau minérale. Les aquatabs n’empêchent pas les parasites, méfiez-vous.

Fruits : veillez à épluchez vous même vos fruits si vous achetez à des vendeurs de rue. Privilégiez les fruits avec peau (mangue, banane). Lavez-les.

Légumes : ne mangez pas de légumes contenant beaucoup d’eau (salade, tomates, etc.) n’importe où. Privilégiez les restaurants qui savent comment vous éviter d’être malade avec l’alimentation. Évitez les légumes dans certains endroits, et attention à ce que vous achetez aux vendeurs de rue.

Manger : Pour éviter des problèmes digestifs, ne mangez que des plats cuits et chauds. Dans les restaurants et chez les habitants, vous n’aurez aucun soucis. Ils ont l’habitude. Seul consigne : bien choisir votre restaurant.

Boire : Consommez des boissons industrielles (comme jus de fruits, soda, etc.) non décapsulé et non ouverte, ou des boissons où l’eau doit être bouillie.
-La bière Sénégalaise est bonne. La plupart des Sénégalais ne boivent pas d’alcool, il y en a donc pas partout.
-Le bissap est la boisson locale. C’est une boisson faite à partir de fleurs séchées (la fleur rouge de bissap). L’eau est bouillie, vous pouvez donc boire cette boisson sans vous soucier de l’eau (attention, toujours sans glaçons) et pas n’importe où.
-Le café Toubab est le café Sénégalais. Il n’a rien à voir avec le café Européen. C’est un café avec des épices. Le goût est très spécial.
La bouye : boisson faite à base de pin de singe (fruit du Baobab). Attention, à ne pas boire n’importe où. Il faut qu’elle soit réalisé à l’eau minérale.

Hygiène : se laver les mains avant le repas et prendre des solutions hydro-alcoolique.
Les solutions hydro-alcoolique doivent s’utiliser sur des mains non visiblement souillées (main avec sauce, terre, jus, etc.). Frottez bien vos mains, même entre les doigts et évitez les bagues. Si vous n’avez pas le choix, même si vos mains ne sont souillées, privilégier la solution hydro-alcoolique que rien.

Beauté : Évitez les lotions, eaux de toilettes,… alcoolisées : elles dessèchent la peau et attire les insectes.
Évitez les cosmétiques à certaines période de l’année, à cause de la chaleur.

Sable : évitez de vous allongez directement sur le sable, mettez une serviette.

Les toilettes : Dans la plupart des endroits, l’eau se faisant rare, il n’y a pas d’eau dans les toilettes. Pour tirer la chasse d’eau, vous devez utiliser le seau avec de l’eau qui se situe à côté des sanitaires.

ASSURANCE :
Attention à être bien couvert par votre assurance. Sinon prendre une assurance lors de l’achat de votre billet d’avion ou chez les assureurs spécifiques voyages. Pour en savoir plus sur les assurances, lisez la page dédié en suivant le lien suivant : http://itineraire-bis.eu/aides-aux-voyages/les-assurances/

ÉLECTRICITÉ :
Prise de 220V avec deux fiches rondes (européenne).
Vous pouvez prendre une lampe frontale pour pallier au problème de courant : la nuit tombe vite et il y a peu d’éclairage.

Les problèmes de coupures d’électricité sont courantes. Les hôtels et résidences sont souvent munis de générateurs pour pallier aux pannes. Vous ne serez tout de même pas à l’abri de micro-coupures. Soyez économe en électricité. Éteignez vos lumière, ventilateurs et la climatisation dès que vous sortez de votre chambre et si vous n’en avez pas besoin.

LES DÉPLACEMENTS :
Vous savez quand vous partez, mais vous ne savez pas quand vous arrivez. C’est le charme de l’Afrique ! Le temps est différent …
La conduite des Sénégalais est assez spéciale : il  y a peu de signalétiques. Ne vous inquiétez pas, les chauffeurs connaissent bien leur métier. Mais n’essayez pas de louer une voiture à votre première venue au Sénégal. Vous risquez de vous faire peur.
En fauteuil roulant, vous n’aurez pas d’autres choix que de louer un taxi et son chauffeur. Il y a de nombreux taxis, et certains ont un grand coffre, vous permettant de mettre un fauteuil roulant.

PRIX DES TAXIS
Pour voir les tarifs, cliquez sur le document suivant : Prix des taxis au Sénégal (A titre indicatif) Ces tarifs sont une estimation, calculée au départ de la résidence KMC de Bargny, résidence accessible aux personnes handicapées (Secteur de la Petite Côte). Chaque taxi applique ses tarifs, c’est pour cela qu’il est important de négocier avant de monter dedans.

AÉROPORT :
L’aéroport de Dakar est tout neuf et se situe à environ 35 km de Dakar. Si vous êtes en situation de handicap, un agent de l’aéroport vous prendra en charge dès votre sortie de l’avion, jusqu’à la sortie de l’aéroport. Ce service est gratuit, mais vous pouvez donner un pourboire pour service rendu.

Pour le retour : Attention aux personnes qui vous sautent dessus pour vous aider, à la sortie de votre taxi. Ce ne sont pas des agents de l’aéroport. Ils  vous aident sans vous demander votre avis et peuvent séquestrer vos bagages contre de l’argent. Soyez ferme et dites leur non. Vous n’avez que quelques mètres à faire entre le « dépose minute » et le poste de sécurité qui vous permets d’entrer dans l’aéroport et bénéficier de l’aide des agents. Les agents vous accueil juste après le premier contrôle.

TRAJET :
AVION : Il y a environ 6 H de trajet pour vous rendre à Dakar. Quelques compagnies proposent cette destination, notamment Corsair, AirFrance, Air Maroc, Aigle Azur (de Marseille).
Prix : Comptez entre 450 € et 750 € selon les saisons et les compagnies

VERS LES HÔTELS : les hôtels et chambres d’hôtes proposent souvent de venir vous chercher à l’aéroport. Il peuvent transporter des fauteuils manuel. Vous devez transférer sur le siège du véhicule. Vous trouverez les tarifs que proposent les hôtels sur leur site internet. Prévenez-les de vos difficultés et de vos besoins.

ROUTES : Le réseau routier du pays se développe : on trouve des autoroutes, des nationales. La région côtière est plus fournie en route que le reste du pays. Cependant, il y a bien souvent qu’une seule route pour desservir une destination. Si il y a des embouteillages ou un accident, il vous faudra de la patience.

BATEAU : Pour se rendre en Casamance, un bateau avec une cabine accessible est prévu au départ de Dakar. N’ayant pas testé, nous ne savons pas si ce bateau est vraiment facile à utiliser.

BAC : un bac est disponible vers l’île de Gorée. Voir le paragraphe sur l’ile de Gorée ci-dessous.

LES AUTRES MODES DE TRANSPORT : LES BUS
Si vous avez des soucis de marches, si vous êtes en fauteuil, vous ne pouvez ps utiliser les transports en commun. Ce sont des moyens très économiques mais absolument pas accessible.

Bus rapido – ©Marie Depuydt

ESTIMATION DU COÛT D’UN SÉJOUR :
Nous vous montrons une fiche pratique avec une estimation du budget à prévoir pour vous rendre au Sénégal. Pour l’hébergement, nous vous avons indiquer les prix de la résidence Keur Mbaye Cisse -KMC sur lequel nous sommes tombés sous le charme. Elle est idéalement situé et parfaite quand on est en situation de handicap. Vous pouvez retrouvez ci-dessous plus d’information sur cette résidence de la ville côtière de Bargny.
Pour avoir une estimation des tarifs, cliquez sur le document suivant : Sénégal – Récapitulatif prix du séjour

ÉTAT GÉNÉRAL DU PAYS :
CIRCULATION : Les conditions de circulation au Sénégal sont beaucoup mieux depuis quelques années, avec la construction de l’autoroute qui relie Dakar à la petite côte. Des nationales ont été construites ce qui facilite les échanges commerciaux, le dynamisme des villes et les visites.

PROPRETÉ DES RUES : Ce pays est assez sale. Vous verrez que des détritus sont partout dans les rues, le long des cours d’eau. Le sable des plages n’est pas entretenu partout. Quand les plages sont entretenues, c’est vraiment sublime !

HÔTELS ET CHAMBRES D’HÔTES :
Pour tous les lieux dont on vous parle ci-dessous, n’hésitez pas à poser vos questions sur l’accessibilité, sur vos besoins. Chaque handicap est différent, vos besoins aussi.

– DAKAR :
– Le Marché Sandaga
– Le Marché Carmel
– La grande Mosquée
– Le Musée Théodore Monod d’art africain de l’IFAN (pas accessible en fauteuil roulant)

Musées : Les musées ne sont pas accessibles à Dakar aux personnes ayant des difficultés de marches ou en fauteuil roulant. Seul le monument de la Renaissance Africaine peut-être visité en fauteuil roulant.

– Le Marché Soumbédioune
Marché artisanal où vous trouverez une multitude de création locale. N’hésitez pas à négocier car ce marché est essentiellement fréquenté par les touristes et les prix sont donc élevés.

Le monument de la Renaissance Africaine de Dakar.
Vous pouvez monter jusqu’au sommet de la tête de l’enfant. Possibilité de prendre un minuscule ascenseur pour faire la visite. Si vous êtes en fauteuil roulant, celui-ci ne doit pas être trop grand pour pouvoir entrer dans cet ascenseur. Si vous allez jusqu’au sommet, vous ne verrez rien si vous ne pouvez pas vous mettre en position debout. Seule, la partie devant l’ascenseur n’est pas pourvu de marches. Toilette accessible aux personnes en fauteuil roulant à l’intérieur de l’édifice. Demander votre chemin à votre guide. Le seau vert sert de chasse d’eau. Un bol d’eau (accrocher au pot) à mettre dans les toilettes pour tirer la chasse d’eau.

Prix des non résident au Sénégal : Adulte 10€  (6 500 FCFA) – Enfant 5 € (3 250 FCFA)
Tarifs réduit pour les résidents du Sénégal.

Monument de la Renaissance Africaine – © Laura LIEVEAUX

Les Almadies :

C’est un quartier très branchée de Dakar. C’est un quartier chic où se situe de grandes villas, l’Ambassade Américaine et les hôtels de luxe de la ville. Vous trouverez des restaurant très sympathique, au bord de l’eau. La vue y est magnifique et le personnels des restaurants et bars sont très accueillants.
Vous y trouverez des poissons grillées, des oursins… Les tarifs sont un peu élevé, mais vous payez la vue et le quartier.

Oursins des Almadies – Dakar (© Laura LIEVEAUX)

Prix : plat pour 7500 FCFA (11,43 €) environ et soda pour 2000 FCFA (3€) – 15 oursins : 1500 FCFA (2,30€)

Les restaurants ne sont pas facilement accessibles, il y a des marches assez hutes. Il vous fera de l’aide pour vous rendre dans les restaurants. Les gens sont très sympathiques et aideront votre accompagnateurs pour vous aider à aller dans le restaurant de votre choix.

 

 

 

 

 

Vue des Almadies – © Laura LIEVEAUX

Mosquée de la Divinité :

Mosquée de la Divinité (© Laura LIEVEAUX)

 

A PROXIMITÉ DE DAKAR

L’ILE DE GORÉE

Syndicat d’initiative et de tourisme de Gorée
Mairie de Gorée, Dakar
Tél. : 33 823 91 77
mairiedegoree@orange.sn – methiourseye@hotmail.com
site : www.mairiedegoree.org

La traversée se fait par bateau. C’est un traversier qui fait des aller-retour régulier dans la journée.
Prix : 5200 FCFA + 500 FCFA de taxe sur l’Ile.

Horaire pour le bac : http://www.au-senegal.com/horaires-et-tarifs-des-bateaux-chaloupes-et-bacs,106.html

Si vous êtes en fauteuil roulant, vous serez porté par des pompiers et des agents pour monter sur le bateau. En cas de marée basse : Ne soyez pas impressionné par le nombre de marches ou la façon dont on vous porte. Le nombre de marches et la hauteur à franchir est plus importante à marée basse.
Photographies : © Laura LIEVEAUX

-A KEUR MOUSSA
Le monastère St Benoit. Il se situe au milieu des champs.

-A KAYAR
Cette ville est surtout connu pour l’arrivée des pécheurs. Mais vous pourrez voir les pêcheurs, tous les jours, dans toutes les villes et villages le long de la côte.

 

LA PETITE CÔTE : se situe au sud de Dakar, le long de la mer.

BARGNY : 
Cette ville est pleine de charme. Elle n’a pas réellement d’intérêt touristique mais elle est bien située. Entre Dakar et l’aéroport.
Sa plage est bien entretenue et les habitants y sont très sympathiques. Le marché, où vous pouvez vous rendre tous les matins est surprenant et assez bien achalandé. La plage de Bargny est nettoyé régulièrement. Elle est vraiment très belle.

Bargny est spécialisé dans le fumet de poissons. Ils vendent leur produits dans le monde entier.

Chambres d’hôtes
LA RÉSIDENCE KEUR MBAYE CISSE (KMC)
Association Sénégalement Vôtre
10 chambres, dont 5 adaptés aux personnes handicapées. Tous handicaps confondus et toutes personnes à besoins spécifiques (personnes ayant des soucis de marches, handicap invisibles, soucis de genoux ou de dos, personnes âgées)
Ville : BARGNY
Adresse de l’association : www.sev-asso.fr
Pour réserver votre hébergement et pour plus de renseignements, voici le site : http://www.residence-kmc.com/
P
rix : 33 € en demi pension et 36€ en pension complète par personne. Pour en savoir plus, rendez-vous sur leur site.
Les boissons chaudes et froides sont payantes, mais à un prix très très correctes. La nourriture est en partie cultivée dans le jardin potager de la résidence. Un endroit pleins de charme, où on peut aller boire un verre en côtoyant les lézards et les magnifiques oiseaux qui viennent se poser entre les arbres fruitiers.
A proximité de Dakar, vous pouvez profitez de cet endroit pleins de charme et très accueillant. Vous serez très bien reçu dans un endroit très confortable et très adapté pour les personnes en situation de handicap.
Ils ne sont pas organisateurs de séjour : c’est un hébergement. A vous de vous faire vos excursions et votre programme. Mais ils sont présents pour vous aider.

Quelques services vous seront fournis sur place :
Une navette peut venir vous chercher de l’aéroport à la résidence (pour les fauteuils manuels et les personnes transférables)
– Des repas vous seront préparer à la résidence : La partie restauration est vraiment délicieuse
– L’équipe peut vous mettre en relation avec des taxis et des guides touristiques
– Ils peuvent vous donner des idées de sorties et de magnifiques balades
– wifi gratuit
– Un personnel aux petits soins pour vous. Ils sont accueillants et très disponible.
– De l’eau minéral à volonté gratuitement
– Fauteuil roulant de douche et siège mural de douche
– Ventilateurs
– Télévision
– Coffre fort
– etc.

Quelques photos pour vous montrer l’endroit :

 

RUFFISQUE : ville limitrophe à Dakar
Ville qui se situe à proximité de Bargny. C’est un centre économique important dans le secteur.
Vous y trouverez le village des tortues géantes

Syndicat d’initiative et de tourisme de Rufisque
Rue Ousmane Socé Diop, Rufisque
Tél. : 77 373 23 46
Email : sitrufisque@gmail.com

Office de Tourisme de Rufisque
95 rue de Gorée X Ngalam Keury Souf Rufisque
338363206 – 773666750 – 776240442
cqkeurysouf1@yahoo.fr

 

A quelques kilomètres de Dakar

-LE LAC RETBA – LAC ROSE  :

Ce lac salé est rose à cause de micro algues qui, sous l’action de la chaleur, donne cette couleur rose au lac. Attention, vous ne le verrez pas toujours rose. Cela dépend de la chaleur ! Il passe du rose au pourpre selon les saisons et l’intensité de la chaleur. Rendez-vous sur le site entre 11H et 15H : cela ne dure que quelques heures dans la journée.
On y récolte du sel toute l’année. Vous trouverez des vendeurs sur place qui vous proposerons du gros sel, du sel de bain et de la fleur de sel. Les femmes vendent de magnifiques colliers et bracelets.

 

LA RESERVE DE BANDIA
Photographies : © Laura LIEVEAUX

La réserve de Bandia est une des réserves que compte le Sénégal. C’est une réserve privé de petite taille. Vous y trouverez des herbivores dans un espace protégé que vous pourrez observer en faisant un safari dans votre véhicule (de location ou votre taxi) en saison sèche (de novembre à mars) ou en véhicule surélevé spécifique pour les safaris.
Pour cette visite, vous devez obligatoirement payer un guide de la réserve pour vous accompagner. Pour le véhicule, nous vous conseillons de partager les frais de la location du véhicule « safari » avec chauffeur, avec une autre famille que vous rencontrerez sur place.
Pour les personnes en fauteuils roulant. Il n’est pas possible de prendre votre fauteuil roulant à bord du véhicule « safari » et les marches pour monter vous asseoir sont très importantes. Vous pouvez demander à être assis près du chauffeur si on vous aide à transférer. Votre fauteuil roulant restera dans votre véhicule ou à l’accueil. Les personnes ayant des difficultés de marches ne pourront pas se rendre en haut du véhicule safari : demander à vous installer près du chauffeur.
Vous trouverez un restaurant sur place où vous pourrez boire un verre et/ou manger. Regardez les tarifs avant de vous installer, les tarifs sont destinés aux touristes. Des singes graviterons autour de vous dans la partie restaurant et vous verrez les magnifiques oiseaux présents dans la réserve.
Site internet : http://www.reservedebandia.com/accueil.html

POPPENGUINE ET SA RÉSERVE NATURELLE 
Poppenguine est un joli village au bord de la mer. Son intérêt vient du fait que c’est un lieu de pèlerinage important pour le Chrétien du Sénégal. C’est un des rares endroit, avec le Siné Saloum, ou vous verrez des cochons se balader dans les rues.
La réserve naturelle est un lieu préservé pour les oiseaux en migration ou résidents sur la Petite Côte. La réserve n’est pas accessible en voiture et il n’y a aucune possibilité de s’y balader en fauteuil roulant (sable).

– LA SOMONE 
La Somone est une ville très dirigée vers le tourisme. On n’y trouve que des vendeurs de souvenirs et des hôtels. Les plages sont splendides : vous pouvez y accéder par un hôtel pour boire un verre et profiter de cette vue sur la mer qui est totalement surprenante.

Tout au bout de la ville, vous trouverez un accès à la plage, sans passer par un hôtel. Le parking est payant. En fauteuil roulant, le sable vous empêchera d’accéder près de la mer.
Boire un verre sur place : Compter environ 2000 FCFA pour une boisson gazeuse.

Plage de la Somone – vue d’un hôtel – © Laura LIEVEAUX

A PROXIMITÉ DE LA SOMONE :

L’élevage et le parc des oiseaux exotiques à N’Gueringne:
Joli endroit où vous trouverez les oiseaux et les animaux que l’on trouve au Sénégal : vautours, aigles, singes, etc, mais aussi des animaux d’autres continents (Ara, perruches, etc.)

– SALY PORTUDAL
Saly est LA ville touristique au Sénégal. C’est à cet endroit que sont concentrés tous les hôtels et les soirées organisées pour les touristes. Vous y croiserez énormément de touristes, de nombreux restaurants et hôtels et des boutiques de souvenirs. Vous y croiserez peu de population locale.

Syndicat d’initiative et de tourisme de Thiès/Saly
Place de France face à la Sénélec, Thiès
Tél. : 33 952 29 29 / 77 638 33 91
Email : sit.rt@thiesitourisme.comtourismethies@gmail.com
Site Web : www.tourismethies.com

-NIANING
C’est une ville touristique où vous trouverez de nombreuses animations de jours comme de nuits. Il y a de nombreux hôtels et des restaurants.
Manger sur place : Les restaurants sont bons marchés, comptez 3500 FCFA pour un repas

-MBOUR
La magnifique Mosquée et ses couleurs extraordinaires. La ville d’Mbour est assez grande. C’est un centre économique important pour la Petite Côte. Vous y trouverez un grand marché, à côté du port. Vous y trouverez du poissons, de l’artisanat, de la médecine traditionnelle, etc. Ce marché est difficile d’accès en fauteuil roulant car il y a beaucoup de monde. Demander à votre chauffeur de vous descendre avant l’entrée sur le marché.

Cette ville accueille un centre pour les personnes en situation de handicap. C’est une association dont le but est d’aider les personnes handicapées à travailler en leur apprenant un métier. Vous pouvez vous y rendre pour leur acheter des produits, ce qui les aidera à promouvoir et continuer leur travail. Vous pouvez leur acheter des colliers et bracelets, des chaussures, des sacs à mains, des poupées de chiffon, des carnets de notes aux couleurs africaines.

Rue d’Mbour – © Laura LIEVEAUX

 

 

 

Mosquée d’Mbour – © Laura LIEVEAUX

 

TOUBAB DIALAW :

C’est une jolie ville avec des maisons bourgeoise et un haut lieu de la culture au Sénégal. Tous les ans, un festival d’art est organisé.

 

ST LOUIS ET SA REGION : Nous n’avons pas testé toutes les chambres. Méfiez-vous ! Demandez des photos et des précisions.

LES HÔTELS ET CHAMBRES D’HÔTES (liste non exhaustives)
SUNU KEUR : 
Ils sont à 5 min du centre ville de St Louis à pied.
Exemple : Prix 25 000 F / nuit avec petit déjeuner
Ils peuvent venir vous chercher à Dakar pour 45 000 F
http://sunu-keur.com/index.html

Nous avons testé : personne en fauteuil roulant
Ce lieu n’est pas accessible, il est au rez-de-chaussée de cet établissement. Il y a une marche de 35 cm pour entrée dans la chambre d’hôte. Vous avez une petite marche de 5 cm pour vous rendre dans la cour, puis une autre marche de 5 cm pour aller dans la chambre. Vous ne pouvez pas entrer en fauteuil roulant dans la salle de bain. Il est impossible de transférer sur les toilettes à moins de pouvoir marcher. Les sanitaires ne sont pas assez haut. La douche n’est pas de plain pied et non équipé d’un siège : elle comporte une marche de 15 cm. Il n’y a aucune barre d’appui dans la salle de bain. Le lit est très bas (environ 40 cm)

HÔTEL MERMOZ : 
http://www.hotelmermoz.com/index.php/fr/
Transport : Taxi St-Louis – Dakar: max 3 personnes : 78 € (50.000 FCFA) sans climatisation.
D’autres transports sont disponibles, voir sur leur site.
Exemple : Single : 39 euros/25.000 fcfa

Nous l’avons tester : Cet hôtel possède une chambre adaptée est accessible pour tous les handicaps. Attention toutefois si vous avez des soucis de transfert, une petite marche de 3cm est présente dans la douche (on descends dans la douche). Demandez une chaise à l’accueil ou au restaurant pour pouvoir prendre votre douche si vous avez besoin de rester assis. Ils vous fourniront une chaise en plastique.

La piscine est également accessible car elle possède une pente douce. Toutes les allées sont bitumées pour un meilleur accès. Le restaurant est parfaitement accessible.

– CHAMBRE D’HÔTES LYDIA :
http://www.lydia-sn.com/index.html
Les chambres sont en moyenne à 50€ / nuit, petit déjeuner inclus. Des chambres communiquent entre elles. Vous pouvez donc vous y rendre en famille, en groupe, etc.
Cette chambre d’hôte ne se situe pas dans Saint Louis mais à proximité.

– HÔTEL DIOR
Langue de Barbarie
Langue de Barbarie – BP : 560 – Saint-Louis
Tél. : 33 961 31 18
Fax : 33 961 57 84
Email : hoteldior@orange.sn
Tarifs : Single 37€ – double 43€
Capacité : 15 chambres
Description : Hôtel avec piscine entre fleuve et océan, TV, Wifi
Restaurant, piscine, accès plage, parking gardé, climatisation, ventilation, salle de réunion, accès handicapé, Internet, cartes de crédits acceptés

HÔTEL RANCH DE BANGO 
Bango
Bango – BP : 361 – Saint-Louis
Tél. : 33 961 19 81
Fax : 33 961 36 84
Email : ranchbango@orange.sn
Tarifs : Single 55€ – double 65€
Capacité : 36 chambres
Description : A 10 km de Saint-Louis, en pleine nature, un espace de repos et de détente. Dans un parc arboré en bord de fleuve, 2 restaurants, 2 piscines, 1 court de tennis. Il est possible d’y pratiquer l’équitation, la pêche sportive, la chasse avec des équipes expérimentées.
 Restaurant, piscine, parking gardé, climatisation, ventilation, salle de réunion, accès handicapé, Internet, cartes de crédits acceptées

– HÔTEL LE PHOENIX 
Langue de Barbarie
Hydrobase, Langue de Barbarie – Saint-Louis
Tél. : 77 461 41 34
Email : le-phoenix-saint-louis@hotmail.fr
Tarifs :
Single 23€ – double 38 – 61€
Capacité : 12 chambres
Description : Restaurant, Piscine, Accès plage, Parking gardé, Climatisation, Ventilation Salle de réunion, Accès handicapé, Internet.

– HÔTEL DJOUDI 
Djoudj
Djoudj – Djoudj
Tél. : 33 963 87 02
Fax : 33 963 87 03
Tarifs :
Single 42€ – double 42€
Capacité : 40 chambres
Description : Hôtel situé au cœur du parc ornithologique.
Restaurant, piscine, parking gardé, climatisation, ventilation, salle de réunion, accès handicapé

LES SYNDICATS D’INITIATIVES (Office du Tourisme)

Offices de tourisme et syndicats d’initiative du Saint-Louis
Gouvernance de Saint-Louis
Tél : 00 221 33 961 24 55
fnotsis@yahoo.fr – sltourisme@orange.sn
http://www.saintlouisdusenegal-tourisme.com/

A VOIR A SAINT-LOUIS
Le patrimoine architectural de St Louis est magnifique par ses couleurs, et ses façades : maisons coloniales, les maisons basses. Flâner dans la ville pour y découvrir ses merveilles.
Le patrimoine culturel de St Louis : tissage, teinture, poterie, etc.
Le patrimoine naturel : le delta du fleuve Sénégal est une escale pour des milliers d’oiseaux migrateurs. Visiter le parc de Djoudj (avec ses crocodiles) et La Langue de Barbarie.

Profitez des sites naturels comme la Mangrove, les dunes rouges de Ndiayène Pendao, le lac de Guiers.

LA CASAMANCE :
Vous retrouverez des informations sur la Casamance sur le site de l’Office du tourisme de Casamance :
http://www.casamance-tourisme.sn/?-Hebergement-hotels-campements-et-&lang=fr

Office du tourisme de Casamance
Rue du Général de Gaulle x rue Javelier, Zinguichor
Tél. : 33 991 77 77 / 77 544 03 32
tourismeoffice.casamance@gmail.com
http://www.casamance-tourisme.sn/

Vous pouvez y trouver des informations sur les lieux touristiques, les hébergements, les transports, tout ce que vous devez savoir pour passer un bon séjour.

LA RÉGION DU SINE SALOUM

TASS (Tourisme Association Sine Saloum)
Fédération de professionnels du tourisme, hôteliers, restaurateurs, prestataires de services répartis sur toute la région et plus précisément sur les villages de Djilor, Fimela, Ndangane, Palmerin, Simal, île de Mar Lodj.
Ndangane BP 104 FIMELA – Tél. : 77 342 83 55 / 77 789 77 34
geremy.faye@senegal-hotels.comjoelle.bremond15@orange.fr
http://www.sinesaloum-senegal.com/

La région est constitué de mangrove. C’est au lieu de migration des oiseaux et constitue un refuge pour de nombreux animaux : oiseaux, lamantins, etc.

Siné Saloum – © Laura LIEVEAUX

 

ÎLE DE FADIOUTH, PRÈS DE JOAL
L’île de Fadiouth est également surnommée « l’île aux coquillages » car elle est entièrement constituée de coquillages. Cette île est relié par un pont en bois de 500m à la ville de Joal. C’est un des lieux les plus fascinant du Sénégal par son côté paisible et la curiosité des lieux. Elle rassemble une communauté de Catholique et des Mulsulmans qui cohabitent de manière équilibré et sereine dans ce village. Pour avoir accès à l’île, vous devez faire appel à un guide officiel : vous le trouverez dans un bâtiment situé sur la place, en face du pont.

Prix : 5 000 FCFA pour votre groupe + pourboire si vous le souhaitez.

Vous y trouverez une faune importante car vous êtes à la porte d’entrée du Siné-Saloum, région constitué de mangroves et haut lieu de migration des oiseaux. Vous pourrez apercevoir de magnifiques crabes bleu avec une pince plus grande, des pélicans, des échassiers, etc.

LES PETITS PLUS A CONNAITRE :

LES ADRESSES A CONNAITRE EN CAS DE SOUCIS
Ambassade de France au Sénégal
Ambassade de France au Sénégal
1, rue El Hadji Amadou Assane Ndoye BP 4035 Dakar
Tel : +221 33 839 51 00
Courriel : webmestre.dakar-amba@diplomatie.gouv.fr
Site Web : https://sn.ambafrance.org/

France diplomatie : le portail du gouvernement
https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/senegal/#representation102492

LES AGENCE DE VOYAGES ADAPTÉS QUI PROPOSENT LE SÉNÉGAL COMME DESTINATION : 
Adaptours : http://www.adaptours.fr/voyages-mobilite-reduite/senegal/
La tortue Baroudeuse : http://www.tortue-baroudeuse.fr/senegal_mobilite-reduite.html

SITES INTERNET A CONNAITRE :
http://pourquoijaimelesenegal.com/
http://www.au-senegal.com/

A SAVOIR :
Les salutations :
Les salutations peuvent durer très longtemps. Ne vous étonnez pas si on vous demande trois fois si vous allez bien, si vous avez bien dormi, si vos enfants, ça va. C’est normal et ça parait très impoli si vous ne répondez pas et que vous ne faites pas pareil. Vous pouvez tout de même raccourcir les salutations.

Le respect des ainés :
Il est interdit de contredire les ainés, même si ils ont tord, les plus jeunes ne lui diront pas, par respect.

TÉMOIGNAGES : ILS Y SONT ALLÉS (ÉES)

Guillaume, 33 ans, se déplace en fauteuil roulant (manuel et électrique) – IMC (Infirme Moteur Cérébral)

J’ai eu la chance de découvrir le Sénégal par une de ses très belles régions, qui est la Casamance, en décembre 2005, pour un séjour de 10 jours.
Ca a été pour moi une véritable découverte de l ’Afrique et de ses richesses, culturelles, cultuels et de pouvoir découvrir l’accueil de ce pays qui est le Sénégal. Je dois dire que le mot de Terranga (Terre d’accueil en Français) est très juste pour se pays, mot qui n’est absolument pas volé.
Je suis tombé depuis lors littéralement amoureux de ce pays. J’y suis retourné chaque année, voir plusieurs fois par an, principalement sur la petite côte, qui sont des lieux de vacances absolument magique. On peut aisément penser, car la critique est facile, que se sont des repères pour européen, néanmoins, il y a dans ses lieux une certaine authenticité, et surtout un sens du service et de la disponibilité des sénégalais qui est inégalable. Ce qui, pour ma part, m’a permis de voyager seul au Sénégal.

Laura, 40 ans, se déplace en fauteuil à assistance électrique ou électrique – Myopathe FSH – Tétraplégique incomplète

J’ai découvert le Sénégal par hasard… Et quel hasard… Ce fut pour moi, une rencontre extraordinaire avec un pays chaleureux et pleins de merveilles. La Terranga (terre d’accueil) porte vraiment bien son nom. Les gens sont formidables ce qui renforce l’idée de bien-être dans ce pays très dépaysant. On perd ses repères, car tout est différents. On m’a dis « L’Afrique, tu aimes ou tu détestes » et « Quand tu aimes, c’est à jamais ». Je vous assure que c’est vrai. J’y suis allée une fois, puis deux, et je pense bien y retourner. J’y ais vraiment rencontré des gens merveilleux, et des paysages extraordiaires, comme l’Ile de Gorée ou le lac rose. La Petite côte, St Louis et le Siné-Saloum sont des endroits très différents et tellement surprenant.
Quelque soit l’endroit où vous irez, vous serez merveilleusement bien accueilli. Rien est impossible pour eux, et ils vous font plaisirs, avec plaisir. J’aime le Sénégal.

 

Mis à jour en février 2018 par Laura LIEVEAUX

CRÉDITS PHOTOS DE LA PAGE : © Laura LIEVEAUX ou © Marie DEPUYDT

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

14 + treize =