VALISES ET HANDICAP

QUE METS-ON DANS SA VALISE QUAND ON EST ATTEINT D’UN HANDICAP, D’UNE MALADIE

Il y a les indispensables dans les bagages :
– Prises multiples : pour le téléphone, l’appareil photo, et tous les appareils électriques que nous avons pour partir en voyage
– Prises adaptateurs si le pays n’a pas le même courant que chez vous – http://itineraire-bis.eu/les-prises-de-courant-dans-le-monde-the-plugs-in-the-world/#more-210
– passeport (hors Europe)
– Cadenas TSA . Nous vous conseillons d’utiliser ces cadenas partout dans le monde. La douane est susceptible d’ouvrir les valises pour contrôle. Seul le cadenas TSA permets aux douanes une ouverture sans destruction du cadenas.
– Lampe frontale ou lampe de poche, dans les pays en voie de développement
– soleil : lunette, crème solaire, chapeau
– Anti moustique dans certains pays

Surplus de bagages, lié au handicap :
Les compagnies aériennes vous proposent une valise spécifique pour mettre votre matériel de soin. Chaque compagnie à ses propres règles : c’est soit une valise supplémentaire en soute, soit un bagage supplémentaire cabine. Il est important de se rapprocher des services référents à la compagnie aérienne de votre choix pour qu’elle vous donne les modalités et leurs spécificités. Vous trouverez leur numéro sur le site internet de la compagnie.

Valises de soins : règle de base
– Ne mettre que du matériel de soins dans la valise et matériel nécessaire au fonctionnement de votre matériel médical. Tout autre élément peut entraîner le refus de la valise
– Ne pas mettre de batterie en soute
– Les médicaments dont vous avez besoin pour le séjour sont à mettre dans cette valise avec une copie de l’ordonnance. Les médicaments pour le trajet sont à garder en cabine avec l’ordonnance.

Si vous êtes en fauteuil roulant
– Veillez à ce que votre fauteuil roulant puisse être chargé dans le pays où vous vous rendez : les chargeurs ne sont pas tous compatibles car la tension est différentes d’un pays à l’autre. Nous vous conseillons de faire appel à votre revendeur et/ou la société qui fabrique votre fauteuil électrique. Ces professionnels pourront vous informer sur la compatibilité ou non de votre chargeur avec un courant différent.
– Prenez l’adresse d’un revendeur de matériel médical au cas où vous avez un problème sur place
– Prenez une prise adaptateur spécifique pour recharger votre fauteuil.
– Protéger votre fauteuil par tous les moyens :  http://itineraire-bis.eu/proteger-son-fauteuil-roulant-en-avion/

Pour les VMI, les appareils de Pression Positive Continue (Apnée du sommeil) et autres appareils respiratoires
– Demander aux personnes qui vous ont fourni votre matériel si il est compatible avec le courant du pays et si la tension du courant sera supporté par votre appareil.
– Demander une attestation et l’ordonnance de votre appareil pour pouvoir la présenter en cas de contrôle à la douane des aéroport..

PAYS ET ÉLECTRICITÉ :
Un site pour vous y retrouver dans la jungle des voltages dans le monde : https://worldstandards.eu/electricite.htm

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

seize − 12 =